Les professionnels

Les Technicien(ne)s de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF)

Les T.I.S.F sont titulaires d’un diplôme d’état.

– Ils/Elles interviennent pour répondre à une situation de crise momentanée et leur présence à une durée limitée.

– Ils/Elles effectuent une intervention sociale, préventive, éducative et réparatrice visant à favoriser l’autonomie des personnes (familles, enfants…) au travers les activités d’aide à la vie quotidienne.

– Ils/Elles apportent un soutien technique, psychologique et éducatif lors de difficultés temporaires liées (grossesse, naissance,  maladie ou handicap,  rupture familiale ou difficultés sociales).

– Ils/Elles réalisent un accompagnement spécifique :

  • FAIRE A LA PLACE DE : Lorsque temporairement la famille est en incapacité de faire,

  • FAIRE AVEC : pour soutenir, motiver, accompagner ou reconstruire.

  • FAIRE FAIRE, puis LAISSER FAIRE pour s’assurer de la capacité de la famille à pouvoir faire sans ils/elles, signe d’une autonomie trouvée ou retrouvée.

– Ils/Elles contribuent au développement de la dynamique familiale et tout particulièrement ils/elles apportent un soutien à la fonction parentale.

– Ils/Elles mettent en œuvre leur intervention, en évaluent son déroulement, avec la personne aidée, l’encadrement et, selon la situation avec les équipes pluridisciplinaires (Assistantes Sociales, Éducateurs…..)

– Ils/Elles peuvent intervenir également dans des actions collectives, des animations avec des groupes d’enfants ou de parents.

Les Auxiliaires de Vie Sociale (AVS)

 

Les A.V.S sont titulaires d’un diplôme d’état.

Elles ont pour principales activités :

– Réaliser une intervention sociale, visant à compenser un état de fragilité, de difficultés dues à la maladie, au handicap ou aux difficultés sociales, par un soutien dans les actes de la vie quotidienne.

– Mettre en œuvre un accompagnement adapté à la situation de la personne. Faire,  lorsque la situation le nécessite “à la place de” la personne, manifestement en incapacité de faire seule.

– Rendre compte de leur travail à leur encadrement et coordonner leur action avec l’ensemble des autres acteurs du sanitaire et social.